Dogs don't lay cats...(ça se saurait)

Je suis amoureuse (bien trop) des beaux* sacs et des belles** chaussures. En digne petite héritière des travers de sa grand-mère, Nana belle a craqué pour deux paires de souliers (le même jour ! Moi, je n'aurais jamais osé).
Pour être tout à fait honnête, nous lui avons interdit de choisir. Je ne connais rien de plus frustrant que le OU. Vivent le ET, le PLUS, le AUSSI. Quand on aime...
Je ne vous mentirai pas : mon marché de banlieue ne propose pas que des pépites, loin s'en faut. Mais, parfois, heureuse surprise, un camelot sait me parler. C'est ainsi que ce dimanche, des Babyb**te, Ki**ers, Chi**o, Mod'* et autres jolies marques qui ont chaussé les petits pieds de mes filles il y a bien bien longtemps, sont venues à ma rencontre. J'en étais toute émue... les prix ? roupie de sansonnet.
Des marques devenues presque confidentielles ou que l'on trouve dans certains magasins à des prix indécents.
Chaussures très certainement issues de stocks invendus (au vu de l'état des boîtes) et qui n'en sont que plus précieuses.
La Nana ne marche pas encore (ça ne saurait tarder mais le petit château est bien branlant). Une baby-boum est prévue dans quelques jours. Elle se devait doit d'assurer. Ses beaux croquenots lui permettront de parader et, si j'osais... c'est presque l'essentiel.
Maintenant, on cherche un sac. Pas simple...

P1020217

 

*chers
**très trop chères