Les Marie-Floraline n'ont pas encore ouvert de refuge mais cela ne saurait tarder ...

andie P1020371

Non contents d'offrir le gîte et le couvert à Edgar, de subvenir aux besoins vitaux de Minette, Laglue et Andie (respectivement : mère, frère et soeur de notre Edgar), nous avons maintenant un beau rouquin à demeure. J'ai nommé : Dexter (le frère aîné, le baroudeur qui disparaî(ssai)t et réapparaî(ssai)t au gré de ses envies et de ses conquêtes, car toujours en possession de ses mâles attributs). Eh bien, le bel aventurier est devenu un peu casanier ...

Et puis, comme si un chat à domicile et quatre à l'extérieur ne suffisaient pas, voilà que nous avons l'heur, depuis quelques semaines, de nourrir un nouveau pensionnaire ... venu d'on ne sait où ... abandonné ? perdu ?
Quoi qu'il en soit, nous l'avons (re ?)baptisé. ..

Notre Zé, notre Bu, notre Lon ...

P1020655

... notre Zébulon

Efflanqué et dépenaillé à son arrivée, il a repris du poil (brillant) de la bête (et pas qu'un peu) ...
La cantine est bonne et Zébulon ne craint plus de s'imposer : pas question de laisser un congénère accaparer sa gamelle, Monsieur (ou Madame ?), Zébulon ou Zébulone a trouvé sa place ...
Nous ne sommes pas encore familiers au point de faire câlin câlin (toujours ce mouvement de recul face à un être humain), mais plus totalement étrangers ... Il faut, cependant, être honnête : lui tirer le portrait reste du domaine du rêve (et mon APN ne possède pas un zoom très performant) ... quant à essayer de brosser sa belle fourrure !!!

P1020641 P1020641 P1020641

Cependant, l'heure est grave et je me dois de préciser que ...

A l'impossible, nul n'est tenu ...
Qui trop embrasse mal étreint ...
Le mieux est l'ennemi du bien ...

De ce fait, je lance un avertissement à la gente féline de mon quartier ...

Trop c'est trop ...
On arrête ...
La coupe est pleine et ma bourse est vide ...

Merci de ne plus vous refiler l'adresse, la pension affiche  complet  (et pour un bon bout de temps :o))...