vendredi 8 mai 2015

On prend les mêmes...

Avant d'entamer les hostilités, j'aimerais remercier toutes celles qui ont écrit un gentil petit mot sous mon billet précédent. Kate et sa Charlotte ont été proprement éclipsées. De sales bactéries (salmonelles ?) ont violemment laissé ma Nana belle sur le flanc. Mais cette parenthèse, pas du tout enchantée, est de l'histoire ancienne. Le demoiselle va on ne peut mieux. Adorable toujours, encore plus bavarde qu'avant son indisposition, réfléchie... bref la Nana que j'aime tant est revenue.On ne peut pas en dire autant de sa grand-... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 15:52 - Commentaires [12] - Permalien [#]

lundi 4 mai 2015

H...

Ma jolie Nana est malade.Ma jolie Nana est hospitalisée.Courageuse, elle n'a rien dit lors de la prise de sang et la pose de la perfusion. Et pourtant, on sait combien sont douloureuse ces piqûres sur le dos de la main. Alors, sur une menotte :-(. Sur la menotte de ma Belette, qui plus est...Sa maman est restée à son chevet toute la nuit. Une maman à ses côtés, c'est déjà le début de la guérison.Elle discute, se promène dans les couloirs, suivie par sa potence, en chuchotant et en marchant sur la pointe des pieds pour ne pas déranger... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 18:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
mercredi 29 avril 2015

Traqueuse...

J'ai une manie, un vice, une addiction, dénicher les coquilles et les fautes d'orthographe. Passe-temps innocent mais très fructueux. Pubs, magazines, livres fourmillent de ces erreurs qui piquent les yeux et demandent parfois une relecture du texte. Et puis, je plaide non coupable, ce sont elles, ces boulettes inacceptables, qui s'imposent à moi.Afin d'éviter une éventuelle levée de boucliers et des commentaires agressifs de la part de certains lecteurs qui seraient tentés de me penser méprisante, je précise que seuls sont concernés... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 14:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 22 avril 2015

Ô mon Paris...

J'aime quand ma copine m'offre un sujet de billet sur un plateau. Plus encore lorsque le sujet occupe une place particulière dans mon coeur.Elle évoque Paris comme ne peuvent l'évoquer que ceux qui, nés à Paname ou pas, y ont traîné leurs guêtres de nombreuses années. Ceux qui en sont amoureux.Pas le Paris des touristes pour qui, souvent et malheureusement, la capitale se résume à Montmartre, la place des Abbesses et les peintres (!) de la place du Tertre, la Tour Eiffel (et pourtant je l'aime cette dame de fer :-)), la quartier du... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 20:24 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
mercredi 15 avril 2015

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses...

  J'étais à Paris, lundi... Rien de bien exceptionnel me direz-vous. C'est que je ne suis plus une "vraie" Parisienne (quand on a franchi le périf -que ce soit au Nord, au Sud, à l'Ouest ou à l'Est- on devient des banlieusards). Je sais que ça leur crève le coeur, que ça leur arrache les tripes mais, même les habitants des beaux quartiers situés extra-muros sont des banlieusards. Modeste satisfaction. Je ne supporte pas que l'on prétende habiter Paris quand on est juste voisin de la ville lumière.Quelques achats au Printemps... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 18:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
dimanche 12 avril 2015

Le pré d'à-côté...

J'ai (j'écris "j'ai", elle ne m'appartient pas mais quand j'aime, j'use et abuse du possessif) une copine de blog (déjà rencontrée donc plus tout à fait virtuelle) qui semble souffrir de déménagite aigüe. À sa décharge, son Eldorado se fait attendre. Ce n'est pourtant pas faute de prospecter ardemment, de s'enthousiasmer et d'être régulièrement certaine que le but ultime est atteint. Mais la lune de miel est de courte durée et les défauts de l’élu sont d’autant plus insupportables qu’ils sont souvent hypocritement masqués.Je vais... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 18:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

samedi 4 avril 2015

Nouvelles du front...

Je me suis engagée à écrire un billet sans délai, je tiendrai mes promesses. Mais aucune directive -et heureusement- quant au contenu dudit billet, non plus sur l'intérêt et la longueur de ma prose. Je vous informe donc que ma Nana belle est allée a)au musée du Louvre et que les hiéroglyphes n'ont maintenant plus de secrets pour elle (preuve à l'appui : son chat croqué par ses soins)... b)chez le coiffeur (et non pas "au"... On mène la vache au taureau mais on se rend chez le coiffeur)...et que ma petite Bruxelloise a la... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 17:16 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
mercredi 25 février 2015

En passant...

Plus d'un mois loin de ce blog et il ne m'a pas manqué.À décharge, des petits soucis de santé récurrents qui, même s'ils ne sont pas gravissimes, annihilent tout désir d'écriture. Et puis des heures de rangement intensif. Rangement par le vide. Ce qui ne plaît plus, ou moins. Ce qui n'a jamais vraiment plu ou il y a très longtemps mais a été conservé au nom de la sacro sainte maxime "sait-on, ça peut 1) servir, 2) inspirer à nouveau de l'amour"... Les coups de foudre des journées de chine sont souvent envahissants. Et l'accumulation... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 18:10 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
vendredi 16 janvier 2015

3 ans...

Les événements dramatiques et les billets et commentaires qui les relatent ne me font pas oublier qu'il y a 3 ans, un grand bonheur (m')arrivait. Alors...Joyeux anniversaire ma Nana Belle, ma Belette, ma Coquillette, ma Poucinette, ma curieuse, ma sérieuse, ma pipelette, ma câline, ma cabocharde, ma taquine, ma coquine, mon éclat de rire, ma joie de vivre... Puisses-tu toujours regarder le monde de cette façon ...
Posté par Marie-Floraline à 01:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mercredi 14 janvier 2015

Quand les cons sont braves...

Sans être tout à fait un imbécile fini, Je n'ai rien du penseur, du phénix, du génie. Mais je n'suis pas le mauvais bougre et j'ai bon cœur, Et ça compense à la rigueur.    Quand les cons sont braves Comme moi, Comme toi, Comme nous, Comme vous, Ce n'est pas très grave. Qu'ils commettent, Se permettent Des bêtises, Des sottises, Qu'ils déraisonnent, Ils n'emmerdent personne. Par malheur sur terre Les trois quarts Des tocards Sont des gens Très méchants, Des crétins sectaires. Ils s'agitent, Ils... [Lire la suite]
Posté par Marie-Floraline à 18:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]