J'ai une hotte à remplir et ces dernières semaines ne m'ont pas permis de magasiner comme il aurait fallu. Alors, juste avant de monter dans mon traîneau japonais, quelques mots sur une page désespérément blanche.
Pour rassurer celles qui se sont inquiétées, leur dire que ne je ne jette pas l'éponge. Pas encore.
Je vais mieux... ou pas. C'est selon les jours. J'abrite un virus amoureux.
Préparation de Noël mais/et également bricolage intensif en prévison des 3 ans de ma Nana Belle qui ne sauraient tarder. Le cadeau que je lui destine nécessite de nombreuses heures de travail. L'échéance est proche et chaque jour qui passe me fait prendre conscience de la prétention/inconscience ? de mon projet. J'ai déjà oeuvré sur un ouvrage identique mais j'étais plus jeune de 25 années.

Je promets de répondre à celles qui m'ont envoyé des mails plus que sympas (elles se reconnaîtront). Je ne les oublie pas. J'ai la naïveté d'imaginer qu'elle s'en doutent.
Et puisqu'il ne faut jamais remettre au lendemain ce que l'on aurait pu faire la veille, je vous souhaite des fêtes heureuses avec ceux que vous aimez...

4633