xaie_jai_mal_dos_L_nHio1k

Pas encore complètement redressée mais ce n'est qu'une question de patience. Et puis, on ne peut pas faire du neuf avec du vieux, tout au plus rafraîchir et essayer de maintenir un tant soit peu de mobilité. Quelques gouttes d'huile dans les rouages et mon tacot va reprendre la route.
L'ostéopathie est un art merveilleux et ses (bons) interprètes de merveilleux artistes.
Il faut, cependant, avouer que j'avais préparé le terrain et aidé l'homme de l'art. En glissant d'un pas (et d'un -seul- pied) léger une serpillière sur le carrelage de ma cuisine, j'ai commencé à remettre, non pas les pendules à l'heure, mais le bassin dans son axe. Il ne restait plus qu'à peaufiner le travail. Qui a dit que les travaux ménagers bousillaient la santé ?

Je remercie celles qui se sont gentiment inquiétées de mon état de santé. J'ai tenté de vous répondre via ma boîte mail. Canalblog m'a joué un vilain tour en ne me permettant pas de lire les commentaires affichés sous le billet concerné. J'en voyais le nombre mais impossible d'ouvrir la page... Les plaisanteries les plus courtes étant les meilleures, j'ose espérer que ce problème ne se renouvellera pas.