Depuis quelques jours, Canalblog me poursuit de ses assiduités : il aimerait mieux
me connaître ! (le pauvre, s'il savait).
Mais il n'ignore déjà plus rien de et/ou sur moi ce brave Canalblog ! Mon nom, mon âge, mon adresse, mes mensurations, mes numéros de téléphone, ce que j'aime, ce que je fais ... que lui faut-il de plus ?
J'essaie d'ignorer l'énergumène mais, un tantinet lourd lourd Monsieur Canalblog : dès que je l'ouvre, il est là, me poursuivant de ses assiduités (un peu angoissée la Marie-Flo car ils sont 2 : Canalblog et son copain Net Observer).
Je crois que j'ai bien compris le message : vous voulez mieux me connaître, moi je préfère laisser planer le mystère ... alors, on fait quoi ??? (harcèlement ? non)

Et puis ...

Mes travaux couture ayant été lâchement et longtemps abandonné pour la raison que vous n'ignorez point, c'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai repris le chemin de l'atelier pour retrouver ma copine Mac Pfaff (une belle éco 16) ...

P1000590

Pour soutenir ces voilages, j'avais imaginé (folle que j'étais) 2 tringles pivotantes qui permettraient d'ouvrir les vantaux sans toucher le tissu (haro sur les doigts pas très nets) et sans le froncer. Mais c'était oublier la force de gravité...
J'ai ainsi pu constater que Monsieur Newton n'avait pas dit que des sottises : les tringles se sont mises à faire la génuflexion, à piquer du nez, et ce,  alors même qu'elles ne supportaient rien, fatiguées avant de commencer ...
Il a donc fallu se résoudre à rester classique, à faire l'acquisition d'une bête tringle classique, fixée classiquement et présentant classiquement mes rideaux ... pas vraiment ce dont je rêvais au départ mais il faut savoir s'adapter ... et puis Monsieur MF préfère = moi itou car quand Monsieur ne parvient pas à dominer les choses, Monsieur n'est pas ... content et quand lama Monsieur n'est pas content, Monsieur  captain_haddock

ce sera donc ...

P1000592

A suivre ...