... bien fol ...
Mon projet de brocante est littéralement tombé à l'eau.
J'ai fait l'autruche, ignoré les prévisions pessimistes d'Evelyne (j'entends rien, j'entends rien, j'entends rien) et me suis levée dès potron-minet, bien décidée à faire de ce premier dimanche d'Avril un souvenir de chines, impérissable ... Un samedi estival semblait de bon augure ...
Cornegidouille ! Je n'aurais pas fait une bonne pythie ...
Il avait plu toute la nuit, il pleuvait encore et le ciel ne semblait pas près de s'arrêter de pleurer ...
Alors ??? se recoucher (réponse 1) ou se recoucher braver (un peu) les intempéries (réponse 2) ?
tic tac tic tac ...

 Une sortie entre deux gouttes (la Marie-Floraline est très mince) et une petite visite à mon broc du dimanche, plus tard ...

1301750327_1376

Un micro dico :o) : Mademoiselle Ari sert de mètre étalon (et ne semble pas apprécier : fait perpétuellement la gu***e ! Souris Julie ...). "Dictionnaire Poucet" : je ris ... obtenu pour 0,50cts (les prix demandés sur i baie sont fous fous fous ...

1301854590_2877

Un petit bijou : un album ancien (1947 !) du Père Castor, en parfait état. Je l'ai lu (vraiment) et j'ai tout compris biggrin. Je connaissais, bien évidemment (la niaiserie de la Marie-Floraline a ses limites), cette collection mais son origine, le nom de son ou ses créateurs, de ses dessinateurs  a__14_

Le_Pere_Castor___Paul_faucher

Le Net m'a fourni les réponses à ces questions et bien plus encore. J'ai été émue et admirative. Je vous laisse cliquer sur Père Castor si, comme moi encore hier, vous ignorez les beaux projets éducatifs qui ont amené Monsieur Paul Faucher à créer cette collection.

Un détour par mon dépôt-vente favori (pas aussi fourni et faramineux que le sien mais, faute de grive ...) m'a permis de ne pas rentrer les mains vides et c'est bien le plus important (je déteste revenir bredouille) ...

1301856128_3015

Plat rond "Villeroy et Boch" à la faïence blanche joliment agrémentée de petites pastilles dorées.

1301854665_2882

Pas le Trésor des Templiers, je vous l'accorde, mais je ne désespère pas ... je le sais, je le sens, il est là, tout près ... il me nargue, il me provoque ...