P1000133

Quand Marie-Floraline était une toute jeune maman (6 ou 7 ans), le nombre de ses fils et de ses filles était bien équilibré. La parité homme/femme était respectée.
On dit aussi : le choix du Roi ...
C'est ainsi qu'il y eut Catherine, Bamboula, Cathy, Didier et d'autres encore dont, en petite mère indigne,  j'ai oublié les prénoms :o(
Ils étaient blonds, bruns, roux  (Monsieur Benetton avant l'heure) ...
Plus tard, bien moins motivée par l'équilibre garçon/fille, mais assurément plus intéressée par la (jeune) gent masculine  je décrétais à qui voulait bien l'entendre que je préfèrerais avoir des fils parce que les filles ... inimaginable (même pas en rêve :  vous dites ? des rivales ?)

Hélas, la Vie n'est pas si simple ... traumatisée par un petit c.n cousin tout roux (un vrai Poil de carotte à la Jules Renard) qui s'amusait à me faire peur, chahutait, me bousculait (enfin des jeux de garçon mal élevé, ce qui pour une petite princesse était du dernier mauvais goût), j'annonçais que mes futurs enfants (si enfants il y avait) seraient bien des fils mais surtout pas ROUX ...
Cette exigence limitait considérablement le champ des prétendants ...

images_4_

BILAN DE CES 30 31 DERNIÈRES ANNEES ..

3 filles dont une rousse (en réalité, auburn et ses cheveux ont une couleur somptueuse qui ne doit rien aux talents de l' homme de l'art)

CONCLUSION

3 filles : c'est le bonheur absolu. Je ne pouvais rêver mieux

MAIS ...

Si j'avais 3 fils, j'écrirais : 3 fils : c'est le bonheur absolu. Je ne pouvais rêver mieux

DONC ...

Merci à la loterie de la Vie qui a su m'attribuer 3 billets gagnants ...

flo

alicia

rose

A l'attention des petites curieuses : un Clic pour agrandir les faire-part ...

Et l'envie me prend de clouer définitivement le bec aux esprits chagrins (mais est-ce possible?) ... Ceux qui avant même de s'enquérir de la santé de la Maman et de son bébé se permettent les petites phrases assassines : "Pas trop déçus ?" "Ce sera pour la prochaine fois ..."
(c'est vrai que ce Petit là, c'est juste un brouillon. On va recommencer et faire bien mieux ...)
Comment ça, vous aviez commandé une fille, un garçon ? et vous avez eu un garçon, une fille ?
A ces question et réflexion offensantes, j'ai répondu maintes fois que, oui nous étions extrêmement déçus et encore plus contrariés par l'attitude du personnel hospitalier qui n'avait pas voulu garder le Bébé ...
Inadmissible, pas d'échange possible, pas de satisfait ou remboursé !!!
Léger flottement, gêne très perceptible, sourire mi-figue mi-raisin, petit rire approbateur devant tant d'humour : "elle veut être drôle mais elle ne me fera pas croire qu'elle n'est pas déçue !"

Quand on est C.N, on est C.N
Quand on naît C.N, on reste C.N